Suit up Tailor, made in HEC

image suit up

Les costumes Hugo Boss et Prada vous font rêver, mais leur prix un peu moins ? Oubliez la marque, gagnez en qualité et cassez le prix en deux : bienvenue chez Suit up Tailor. En relation avec des maîtres-tailleurs hongkongais, Guillaume Bazan et Alexis Delannoy, deux étudiants d’HEC et déjà entrepreneurs, vous donnent accès au must du sur-mesure à des prix dont vous n’osiez rêver.

Guillaume m’accueille dans son studio, sur le campus d’HEC. Il s’excuse pour les affaires mal rangées…S’il voyait chez moi ! Ambiance cosy, fumée de cigarette roulée : l’interview est lancée.

Votre offre ?

« Nous proposons à la fois un produit et un service. Le produit, c’est le costume. Le service, le fait de mettre en relation le client avec un tailleur hongkongais lors de son roadshow en France. Le tailleur réalise lui-même les mesures, puis conçoit le costume lors de son retour à Hong Kong. Le costume est donc fait main, puis livré deux mois après commande.

En termes de prix, et à qualité comparable, nous vendons à 500 euros ce que les grandes marques proposent à 1200. »

Un roadshow, c’est quoi exactement ?

« L’augmentation constante du prix des loyers à Hong Kong amène les tailleurs – quand ils n’ont pas déjà fermé –  à capter une part de leur clientèle à l’étranger. Ils organisent pour cela des roadshows, et parcourent les pays du nord pour vendre leur savoir-faire. »

Pour qui ?

« Nous offrons nos services à des comités d’entreprises, des cabinets d’avocat ou encore de conseil, particulièrement à l’attention des jeunes professionnels. »

D’où vient l’idée ?

« Nous sommes partis étudier à Hong Kong durant 6 mois dans le cadre d’un échange avec HEC. Alors que nous faisions le tour des tailleurs à la recherche d’un costume sur mesure, l’idée nous est venue de garder contact avec eux pour vendre des costumes à HEC une fois revenus en France. Puis l’on a visé plus grand, en ne se limitant pas uniquement au monde étudiant, déjà éprouvé par la concurrence.

Ce concept existe déjà à l’étranger, notamment dans les pays anglophones, où les tailleurs hongkongais font connaître leur roadshow essentiellement par bouche à oreille. En France, la plupart des gens ne parlent pas Anglais, tandis que cette culture du bouche à oreille est beaucoup moins développée. D’où notre rôle d’intermédiaire. »

Comment allez-vous vous faire connaître ?

« Nous jouons sur notre différenciation, à la fois en prix et en qualité, par rapport aux grandes marques. Celles-ci investissent massivement dans le marketing pour vanter leur marque, et ainsi pratiquer des prix élevés sur des costumes de qualité moyenne. Notre production est quant à elle limitée, de très bonne qualité et deux fois moins chère.

Notre site internet est opérationnel depuis septembre, et nous cherchons actuellement à collaborer avec des blogs dédiés à la mode masculine en France. »

Et la concurrence ?

« Le concept du sur-mesure sur le net est déjà bien implanté en France : les clients prennent eux-mêmes leurs mesures, et les costumes sont réalisés en Chine. Chez nous, le tailleur effectue les mesures, pour ensuite le confectionner à Hong Kong, cité héritière de l’art tailleur anglais. Ça n’a donc rien à voir en termes de qualité, à prix comparables. »

Où vous voyez-vous dans quelques années ?

« Pour ma part, je ne pense pas dédier ma vie à cette startup. C’est un bel accomplissement personnel, mais j’aimerais découvrir d’autres secteurs, et pourquoi pas m’installer à Hong Kong. »

Enfin, pourquoi ce nom ?

« C’est une petite référence à la série How I Met, qui nous permet de rajeunir, voire dépoussiérer l’image du costume. »

La classe.

Ci-dessous, un extrait de la revue d’HEC où figure Suit up Tailor :

image article suit up

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s